Le test de laximétrie et lésion du LCA (ligament croisé antérieur)

Il existe depuis les années 70 de multiples moyens pour évaluer la laxité du genou après traumatisme. Les plus anciens appareils de laximétrie utilisent juste un leste en bout de jambe avec une radiographie, c’est le test de Lachmann radiologique. Depuis quelques années, un nouvel instrument de mesure est en train de révolutionner l’approche de ces tests, le GnrB, de la société Genourob. Il s’agit d’un appareil informatisé, sans radiation, avec une utilisation assez simple et reproductible.

La laxité c’est l’inverse de la raideur, normalement le ligament croisé antérieur est capable d’empêcher le tibia (os de la jambe) d’avancer et de tourner sous le fémur (os de la cuisse). Lors d’une entorse grave du genou, il est lésé et sa résistance à l’étirement est affaiblie. Évaluer s’il est encore capable de présenter une résistance à l’étirement permet de voir s’il est rompu totalement ou partiellement. Tester la laxité donne une idée de l’atteinte du ligament croisé antérieur et plus l’outil d’analyse est pointu plus le diagnostic sera précis. C’est l’intérêt d’un outil d’évaluation moderne comme le Grnb, capable de mesurer de manière informatisée au dixième de mm ces mouvements entre le tibia et le fémur. La pente des courbes est un nouvel indicateur, jusqu’à présent impossible à obtenir avec les appareils de mesure d’ancienne génération (voir l’illustration ci après d’un test réalisé avant opération d’une lésion partielle du ligament croisé antérieur)

Laximétrie genou ligament croisé antérieur rééducation chirurgie Genourob test kine du sport SOS Genoux Montpellier

Laximétrie du genou pour tester le ligament croisé antérieur (techonologie Gnrb, société Genourob)

Cette laximétrie va permettre au médecin ou au chirurgien de choisir le meilleur traitement, soit chirurgical, soit fonctionnel (rééducation simple). Pour le kiné du sport il pourra adapter au mieux son protocole de rééducation  l’évolution des exercices en fonction des contraintes que peut supporter le ligament ou  la greffe en cours de cicatrisation.

Un autre test de laximétrie sera demandé plusieurs mois après le traumatisme pour juger de l’évolution du ligament après la phase de rééducation fonctionnelle, ou après l’opération pour vérifier la cicatrisation de la greffe qui est utilisée pour reconstruire le ligament.

Graphique laximetrie LCA pré-post opératoire ligament croisé kiné du sport montpellier

Graphique type de laximétrie avant et après chirurgie du ligament croisé antérieur

En fonction de ce choix, le kinésithérapeute adaptera son protocole de rééducation pour préparer au mieux le genou à la reprise du sport en sécurité et le médecin donnera des délais plus précis pour la reprise du sport. C’est ce type de prise en charge que nous proposons à nos patients, en collaboration avec SOS GENOUX – prévention & évaluation  sur le site de la clinique St Jean à Montpellier.

DOLIN R. ©

Posted in kine du sport and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *